logo
bg footer bg footer

Découvrez l’édition limitée
de la Box été

Je découvre

Bienvenue sur le site des Conseils Pharma de Léa

logo
logo
form-mobile form-mobile form-mobile form-mobile
form-mobile
thumbnail

Comment soulager naturellement les dysménorrhées ou règles douloureuses?

Il y'a 3 mois

A ce jour, 10 millions de femmes souffrent de règles douloureuses plus scientifiquement appelées dysménorrhées. Ce sont des douleurs abdomino-pelviennes cycliques qui surviennent la veille ou le premier jour des règles et durent généralement 1 à 2 jours.

leaf

Elles apparaissent la plupart du temps la première fois pendant l’adolescence dans l’année qui suit les premières règles (dysménorrhée primaire) et tendent à s’atténuer avec l’âge ou à la suite d’une première grossesse. Toutefois cela peut-être un vrai chamboulement pour les jeunes filles, les femmes qui souffrent chaque mois sans pouvoir exprimer leur souffrance par gène, pour éviter tout jugement….

L’intensité pouvant être très variable, certaines femmes voient leurs activité du quotidien limité. Je vous donne rendez-vous sur le site Naturactive.fr pour écouter les nombreux témoignages dans la série de podcasts disponibles sur le sujet « Histoires de règles douloureuses ».

leaf

Manifestation de la douleur

Elle va d’une simple gêne à de type pesanteur ou spasmes dans la bas du ventre, jusqu’à des douleurs intenses aiguës qui irradient dans le bas du dos et les cuisses. Elles sont liées à une hypercontractilité du muscle de l’utérus. En effet, au moment des règles, le muscle utérin se contracte normalement pour évacuer la muqueuse. Chez les femmes sujettes aux règles douloureuses, cette contraction du muscle utérin est plus forte, entraînant une compression des petits vaisseaux sanguins, une mauvaise circulation du sang et de ce fait, une diminution de l’oxygène dans les tissus (ischémie) entraînant douleurs et spasmes. Les dysménorrhées sont maximales lorsque les saignements sont importants.

form

Ces fameuses contractions sont induites par une sécrétion de prostaglandines pro- inflammatoires sécrétées par les cellules endométriales qui se détachent à la menstruation. Retenons que ces prostaglandines sont augmentées par les œstrogènes et c’est la chute de progestérone qui peut expliquer l’excès de prostaglandine.

Cet excès de prostaglandines, dans les cas les plus intenses peut également provoquer des migraines ou des problèmes digestifs (nausées, vomissements, diarrhée)…autant de symptômes qui accentuent la sensation de fatigue.

Quand faut-il consulter?

J’attire également votre attention sur l’importance de consulter un médecin dans les situations énoncées dans le post. Des douleurs importantes, invalidantes peuvent être lié à l’endométriose est une maladie évolutive qui touche 10% des femmes et dont le le diagnostic reste encore aujourd’hui trop tardif…

leaf

Quelles solutions naturelles ?

1. Phytothérapie

 L’Achillée Millefeuille est une plante utilisée en phytothérapie très indiquée en cas de troubles gastro-intestinaux, spasmes intestinaux, ballonnements, crampes, lenteur à la digestion ainsi qu’en cas de dysménorrhées avec un effet comparable aux antalgiques utilisés couramment comme l’acide méfénamique. (1) (2)

La Grande Camomille favorise le confort de la femme pendant les cycles menstruels. Par ailleurs, elle est très connue et étudiée pour son action sur la prévention des crises migraineuses, qui peuvent survenir lors de règles douloureuses. Elle est donc interessante pour apaiser les dysmenorrhées. (1) (2) (3) (4)

leaf

Ces 2 plantes sont concentrées et associées dans Naturactive Règles Douloureuses Bio, l’alternative 100% Bio, aux effets perçus en moins d’une heure pour apaiser les règles douloureuses dès 15 ans. C‘est la seule alternative bio actuelle dont les effets sont perçus en moins d’une heure.

Je vous ai demandé en story vos témoignages, en voici quelques-un ici:

” J’ai testé et franchement c’est magique !!
Habituellement je dois prendre plusieurs antadys les 2-3 premiers jours,depuis 3 cycles je test naturactive et j’ai pris que 1 antadys à chaque fois, j’ai vraiment beaucoup moins mal “

“J’ai testé les gélules règles douloureuses, c’est incroyable !”

“Bonjour, testé le lendemain et en ce moment. Vraiment top. Quasiment plus de douleur au niveau bas ventre et le ventre est moins gonflé. GRAND MERCI ++++ “

leaf

2. Micronutrition

Le Magnésium est indispensable au métabolisme des acides gras et à la formation des prostaglandines régulant l’inflammation, il est très important et permet de lutter contre le stress et anxiété qui peuvent majorer la douleur en cette période. La dose recommandée est de 6 mg/kg/jour (environ 300 mg/jour).

Le calcium en association à également prouvé son efficacité à raison de 1200 mg /j sur 3 cycles consécutifs dans cette étude sur 720 femmes, ils permis une réduction majeure des symptômes. (5)

Vérifiez que vous n’êtes pas carencée en vitamine D par un dosage sanguin: la relation entre la carence en vitamine D et l’apparition du SPM et sa sévérité pouvant englober de la dysménorrhée est bien établie. Or 90 % de la population est carencée en hiver, la vitamine D est une vitamine que nous synthétisons lorsque l’on s’expose aux rayons UV, ce que nous ne faisons pas en hiver! Aussi je vous recommande une prise de sang et une supplémentation quotidienne si besoin. La dose sera établie en fonction de votre taux sanguin. (6).

 

leaf

3-Localement:

Un remède très simple et sous estimé, la chaleur! Elle vous apportera à coup sur du réconfort et un soulagement même si celui ci ne sera peut-être pas total.
Lorsque vous prenez ce temps pour vous, profitez-en pour vous masser et appréciez les bénéfices des huiles essentielles et végétales notamment avec protocole :

  • Diluer à 2% de l’huile essentielle de lavande fine bio aux propriétés antispasmodiques dans une huile végétale de Calophylle bio par exemple et pratiquer un automassage de votre ventre pendant 5-10 minutes
leaf

4- Hygiène de vie

• Manger de manière équilibrée, éviter les aliments transformés trop sucrés, trop salés et privilégier les fruits, légumes et autres aliments naturels issus de l’agriculture biologique ou raisonnée, sources de phytonutriments protecteurs (notamment flavonoïdes, tanins ou caroténoïdes) et de vitamine C, Vitamine B, Magnésium et Omega 3 (contenus dans les poissons gras et les huiles végétales de lin, de colza, de cameline), indispensables à l’équilibre hormonal.
• Eviter les excitants et limitez la consommation de viande et de produits laitiers.
• Evitez la consommation de tabac
• Pratiquer la posture de Yoga dite « posture du chat et du chien » afin de détendre la zone des lombaires et du bas ventre et de se relaxer.
• Marcher 30 minutes dans un endroit calme et non pollué en respirant calmement et lentement.

 

leaf

 

 

Thys-Jacobs S. Starkey P, Bernstein D, Tian J. Calcium carbonate and the premenstrual syndrome: effects on premenstrual and menstrual symptoms. Premenstrual Syndrome Study Group. Am J Obstet Gynecol. 1998 Aug;179(2):444-52. Doi : 10.1016/s0002-9378(98)70377-1.

Abdi F, Ozgoli G, Rahnemaie FS. A systematic review of the role of vitamin D and calcium in premenstrual syndrome. Obstet Gynecol Sci. 2019 Mar;62(2):73-86. doi: 10.5468/ogs. 2019.62.2.73. Epub 2019 Feb 25. Erratum in: Obstet Gynecol Sci. 2020 Mar;63(2):213. PMID: 30918875; PMCID: PMC6422848.

Jenabi E, Fereidoony B. Effect of Achillea Millefolium on Relief of Primary Dysmenorrhea: A Double-Blind Randomized Clinical Trial. J Pediatr Adolesc Gynecol. 2015 Oct;28(5):402-4. doi: 10.1016/j.jpag.2014.12.008. Epub 2014 Dec 23. PMID: 26238568.Ebrahimi

2-Varzaneh, F., Nahidi, F., Mojab, F., Pourhoseingholi, M. A., & Panahi, Z. (2017). The effect of hydro alcoholic extract of Achillea Millefolium capsule on duration and severity of primary dysmenorrhea pain. The Iranian Journal of Obstetrics, Gynecology

and Infertility, 20(3), 48-86
3-Bahmani, M., Eftekhari, Z., Jelodari, M., Saki, K., Abdollahi, R., Majlesi, M., … & Rasouli, S. (2015). Effect of Iranian herbal medicines in dysmenorrhea phytotherapy. Journal of Chemical and Pharmaceutical Research, (2), 519-526.

Ernst E, Pittler MH. The efficacy and safety of feverfew (Tanacetum parthenium L.): an update of a systematic review. Public Health Nutr. 2000 Dec;3(4A):509-14. PMID 11276299

Holland S, Silberstein SD, Freitag F, Dodick DW, Argoff C, Ashman E. Evidence-based
guideline update: NSAIDs and other complementary treatments for episodic migraine prevention in adults: report of the Quality Standards Subcommittee of the American Academy of Neurology and the American Headache

Society. Neurology. 2012 Apr 24;78(17):1346-53. doi: 10.1212/WNL.0b013e3182535d0c. PMID 22529203

Rajapakse T, Davenport WJ. Phytomedicines in the Treatment of Migraine. CNS Drugs. 2019 May; 33(5):399-415. doi: 10.1007/s40263-018-0597-2. PMID 30627973.

↑ Wider B, Pittler MH, Ernst E. Feverfew for preventing migraine. Cochrane Database of Systematic Reviews 2015, Issue 4. Art. No.: CD002286. DOI: 10.1002/14651858.CD002286.pub3

Pareek A, Suthar M, Rathore GS, Bansal V. Feverfew (Tanacetum parthenium L.): A systematic review. Pharmacogn Rev. 2011 Jan;5(9):103-10. doi: 10.4103/0973-7847.79105.

Thys-Jacobs S. Starkey P, Bernstein D, Tian J. Calcium carbonate and the premenstrual syndrome: effects on premenstrual and menstrual symptoms. Premenstrual Syndrome Study Group. Am J Obstet Gynecol. 1998 Aug;179(2):444-52. Doi : 10.1016/s0002-9378(98)70377-1.

Abdi F, Ozgoli G, Rahnemaie FS. A systematic review of the role of vitamin D and calcium in premenstrual syndrome. Obstet Gynecol Sci. 2019 Mar;62(2):73-86. doi: 10.5468/ogs. 2019.62.2.73. Epub 2019 Feb 25. Erratum in: Obstet Gynecol Sci. 2020 Mar;63(2):213. PMID: 30918875; PMCID: PMC6422848.

NEWSLETTER

Pour garder contact

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter et ne manquez plus aucune actualité, offre exclusive et conseils personnalisés.

Media Instagram Media Instagram Media Instagram Media Instagram Media Instagram Media Instagram