Les Conseils Pharma de Lea
Non classé

Prévenir et lutter contre l’apparition de l’herpès (bouton de fièvre)

Il a le don pour faire son apparition au mauvais moment !!! Pour peu que vous soyez de mariage ce week end, vous ressentez le vendredi soir les fameux petits picotements, rougeurs, démangeaisons annonciateurs …. Il ne manquait plus que ça…

Le bouton de fièvre ou herpès labial (apparition de plusieurs vésicules jaunâtres qui vont ensuite sécher pour se transformer en croutes) est du à un virus de la famille des herpes simplex virus il s’agit d’un germes de type 1 : HSV1. Pour rappel il est très contagieux et se transmet par contact direct avec une personne infectée. En général la première contamination (primo-infection) à lieu pendant l’enfance et on ne s’en rend pas toujours compte, ensuite le virus se cache dans notre organisme pour toute la vie et il peut se réactiver sous l’influence de différents facteurs qui peuvent être: le stress, une infection, de la fatigue, le soleil

Mes conseils

En préventif

  • Si vous prévoyez de vous exposer au soleil protégez vos lèvres avec un stick/baume protecteur (stick Bioderma photherpes Spa 50, sorefix 30)!! Ce dernier peut être appliqué sur et autour des lèvres 3 à 6 fois par jour en prévention, ou dès l’apparition des premiers symptômes et jusqu’à disparition complète des lésions. Bien se laver les mains avant et après l’application.). Essayer de manière plus générale de toujours garder vos lèvres hydratées et lutter contre la sécheresse pour prévenir l’apparition de l’herpes.
  • La lysine est un acide aminé essentiel (c’est à dire qu’on le trouve uniquement dans l’alimentation) qui va permettre de diminuer la récurrence et la sévérité des crises. En effet le virus de l’herpès a besoin d’arginine ( un autre acide aminé essentiel) pour se developper, or la lysine est son  principal antagoniste c’est à dire qu’elle entre en compétition avec l’arginine. Ainsi pour se prémunir d’une nouvelle crise favoriser les aliments riche en Lysine c’est à dire les aliments source de protéines: poisson, agneau, volaille, gibier, porc et les légumineuses et limiter les aliments riches en arginine comme le chocolat les noix les arachides. Vous pouvez également faire une cure de Lysine sur 3 à 6 mois ( lysine chez Solgar, ou NHCO) à raison de 1 à 2 g /j.
Griffith RS, Norins AL, Kagan C. A multicentered study of lysine therapy in Herpes simplex infection. Dermatologica 1978;156:257-267.Miller CS, Foulke CN. Use of lysine in treating recurrent oral Herpes simplex infections. Gen Dent 1984;32:490-493.Milman N, Scheibel J, Jessen O. Failure of lysine treatment in recurrent Herpes simplex labialis. Lancet 1978;2:942.

En homéopathie:

Rhus toxicodendron 9ch 5 granules tous le matins sauf le dimanche et le dimanche une dose de Vaccinotoxinum 15ch pendant 6 mois.

En curatif: traitement de crise 

L’utilisation des Huiles essentielles est ici très intéressante

Vous pouvez traiter votre herpès avec l’HE de Niaouli qui est très antivirale et cicatrisante:

Chez l’adulte et l’enfant de plus de 7 ans.

Voie cutanée : 1 goutte d’HE directement sur la lésion, dès les premiers symptômes 5 fois par jour, pendant 5 jours.

Le mélange synergique pour appliquer localement: 

25 gouttes de Niaouli + 25 gouttes de Tee Trea  (immunostimulante, augmente les IgA et IgM, anti inflammatoire) +  50 gouttes de Lavande vraie (cicatrisante, soulage les démangeaison et la douleur) 

CI femme enceinte et allaitante et enfants de moins de 3 ans, antécédent de cancer hormonaux dépendants, forte hypotension et chez les asthmatiques. Toujours réaliser un test allergique au creux du coude avant utilisation.

1 goutte sur le bouton de fièvre 6 à 8 fois par jour sur un coton tige

Commencez le traitement le plus tôt possible pour avoir de meilleurs résultats : dès que les picotements apparaissent.

Vous pouvez également compléter ce traitement avec de la lysine en posologie d’attaque en augmentant à 4 g/ J pendant 4 jours.

En phytothérapie :

Le cyprès est un antiviral puissant qui lutte contre la réplication virale, ainsi que sur la charge virale. Il peut être utilisé en preventif et en curatif: 

Il existe sous forme comprimés Phytostandart Cyprès de chez Pileje à base d’extrait biologique de cyprès : 2 cp /j en prévention et on peut augmenter la posologie 6/j en cas de bouton de fièvre. (ok chez la femme enceinte)

Amouroux P ., Jean D., Lamaison JL. Antiviral activity invitro of Cupressus sempervirens on two human retroviruses HIV and HTLV. Phytother Res 1998 ;12 :367-8.

En homéopathie: le plus tôt possible

1 dose de Vaccinotoxinum 15 ch + Rhus toxicodendron 9 ch + Apis Mellifica 15 ch 5 granules de chaque 4 fois par jour 15 min ou 1 h après les repas.

Si les vésicules deviennent des croutes jaunâtres: Mezereum 9CH  5 granule 3 fois /j

Les erreurs à ne pas commettre:

N’utiliser pas les patch en même temps que les pommades! Et si vous souhaitez le couvrir utiliser les patch spécifiques.

Penser à bien vous laver les mains avant et après avoir appliquer le traitement, ou toucher le bouton pour éviter de vous autocontaminer à un autre endroit et que le virus se propage !!l Les gestes barrières sont utiles 🙂

N’appliquer jamais de cortisone sur un bouton de fièvre ce qui pourrait fortement aggraver les lésions, si vous avez un doute sur le diagnostic oubliez cette idée, de même pour soulager la douleur ne prenez pas d’AINS.

Le virus se transmet très facilement alors éviter les contacts directs avec votre entourage, pas de bisous et encore moins aux personnes plus fragiles: femmes enceintes, enfants, personnes âgées ou souffrantes. Attention également aux contacts indirectes comme les serviettes de bain, les oreillers.

Ne pas humecter ses lentilles avec sa salive en cas de poussée

Pas de rapports orogénitaux lors d’une poussée.

Vous pourriez également aimer…

Pas de commentaires

    Laisser un commentaire