Les Conseils Pharma de Lea
Les pathologies du quotidien

L’hyperperméabilité intestinale

Diarrhées chroniques, ballonements, gaz, maux de tête, allergies, carences nutritionnelles, fatigue chronique, éruptions cutanées…

De nombreux coureurs, d’obèses, mais aussi des personnes souffrant de dysbiose sont concernés par ces troubles liés à une hyperperméabilité intestinale.. En effet le sport (+++ course à pied) ou une perturbation de la flore intestinale (=dysbiose) peuvent en être les précurseurs: 

une inflammation de la muqueuse intestinale, voir même des microlésions vont altérer la fonction de barrière de l’intestin, qui va laisser passer alors des fragments de protéines mal digérées, des virus, des allergènes, des toxiques… C’est alors que notre immunité réagit pour les combattre. La production d’anticorps IgG s’enclenche pour tenter de les détruire… Ainsi l’intestin accroit sa porosité, et l’irritation de l’intestin augmente: c’est l’hyperperméabilité intestinale. 

On remarque que souvent les protéines de lait et de céréales sont impliquées dans ce phénomène (notre patrimoine génétique n’étant pas encore adapté totalement à la consommation élevée de ce type de protéines dont la consommation a fortement augmentée il y à 10000 ans).

 Dans un premier temps il est important que vous sachiez reconnaitre à quels aliments vous êtes sensibles. Les test IMUPRO https://imupro.fr par exemple vous diront quels aliments vous devez éviter le temps que votre intestin cicatrise pour stopper ce cerclez vicieux. 

Ensuite il existe des compléments alimentaires capable de renforcer la barrière intestinale et calmer l’inflammation, voici donc mon choix de protocole:

98532C55-D603-484C-BC4B-3B25973C3416.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8C9FCC07-549F-4C5B-A621-3986A90BFDF2.JPG`

 

Pour les sportifs, plus spécifiquement  les coureurs, il conviendra de limiter la souffrance du tube digestif engendrée pendant l’effort. En effet, pendant un exercice physique que se passe t’il?

Il y a une vasodilatation de nos vaisseaux vers les muscles pour favoriser l’apport d’oxygène et parallèlement une vasoconstriction des vaisseaux qui vont au tube digestif qui perd environ 70 % de son apport sanguin, il . Votre intestin peut alors souffrir d’un manque d’oxygène ce qui peut entraîner ces fameux spasmes intestinaux liés à cette ischémie/reperfusion. Les phénomènes mécaniques liés à la course à pied participent à l’agression de la muqueuse digestive plus que dans d’autres sports tel que le vélo ou la natation… donc si vous le pouvez essayer de diminuer la course quelques temps pour que votre intestin cicatrise!!

Bon week end !!

Vous pourriez également aimer…

2 Comments

  • Reply
    sabrina, micronutritionniste chez Imupro
    13 août 2019 at 10 h 37 min

    bonjour,

    nous vous remercions pour cet article sur les iontolérances alimentaires et vous avoir parlé de nos tests Imupro 🙂
    Tres bons produits que ceux que vous recommandez pour venir à bpout de ce type de pathologie. personnellement, je recommande plus de la glutamine pure (ex: celle de métagenics/bionutrics) à raison de 3g/jour, en montant progressivement, et ce pendant au moins 2-3 mois…

    • Reply
      Lea De Pescara
      15 août 2019 at 22 h 54 min

      Merci beaucoup pour votre retour..je serai ravie d’approfondir sur ce sujet avec vous et éventuellement que vous me donniez plus d’informations encore sur vos tests. C’est un sujet qui m’intéresse beaucoup!!!

Laisser un commentaire