Les Conseils Pharma de Lea
Mes interviews

le trail: une passion qui mène au surpassement de soi

Hello mes pharmaloveurs,

Pour ceux qui me suivent sur instagram vous le savez j’adore la course à pied…

Mais j’ai recemment adhéré à un groupe de trail et depuis je suis totalement conquise par cette discipline. J’ai donc décidé de vous partager l’expérience d’Abel le créateur de ce groupe de trail, notre guide, que cette passion a poussé, pousse au surpassement de lui même…

Abel Adnet actuellement agent immobilier sur Aix en Provence, 38 ans, est né dans les Pyrénées …Certainement l’origine de son goût pour la montagne qui lui est si familière. Jeune il pratique du vélo, du foot, de l’athlétisme puis il met le sport de côté entre 20 et 30 ans.

A 31 ans, en 2011 il ressent le besoin de reprendre une activité physique régulière et se remet donc à la course à pied, au parc de la la torse pour ceux qui connaissent.. Il fait ses premières courses sur route de 10 km, il est assidu. En 2012, un véritable coup de foudre: ses premiers trails, il se convertit et à partir de cet instant il n’a eu de cesse de repousser ses limites.

Il participe à une première course de 25 km en février, puis 78 km avec le Grand Trail des Templiers en 2014, un cadre authentique sur les Causses https://www.festivaldestempliers.com/courses/templiers/.

Dans cette discipline, il faut cumuler des points à chaque course afin de pouvoir être tiré au sort pour en faire d’autres encore plus difficiles. C’est comme cela qu’il obtient son dossard pour participer à la CCC https://utmbmontblanc.com/fr/page/21/21.html course de pleine nature empruntant en grande partie le sentier international de Grande Randonnée du Tour du Mont-Blanc (GR TMB). Une épreuve de montagne, comportant de nombreux passages en altitude (>2500m), dans des conditions climatiques pouvant être très difficiles (nuit, vent, froid, pluie ou neige), nécessitant un très bon entraînement, un matériel adapté et une réelle capacité d’autonomie personnelle. Cette course lui a demandé une longue préparation physique et mentale, qui sera son réel premier défi intérieur réalisé avec succès.

Depuis le début de son aventure Trail, Abel est autodidacte. Il adapte son alimentation et son rythme de vie en fonction de ses courses et ça marche.

On ne va pas se le cacher pratiquer à un tel niveau nécessite beaucoup d’investissement personnel et quelques sacrifices… Environ 1 mois et demi avant de telles épreuves il supprime l’alcool et les sodas et s’applique à avoir une alimentation équilibrée, sans pour autant tomber dans le drastique. Il augmente sa consommation de fruits et de légumes et  consomme des protéines tous les midis. En terme de micronutrition, il a été conquis par les les compléments de chez nutriandco https://nutriandco.com qui le sponsorise aujourd’hui. Il fait une cure de curcuma, de magnesium et  de multivitamines, très bon choix !! Je lui ai conseillé de rajouter les omégas 3 pour le confort articulaire.

Abel est passionné et c’est pour cela qu’au delà des courses il continue de pratiquer avec ses amis avec les OFFS: il fait le GR 20 le plus dur en terrain et en technique, le tour des écrins de 170 km sur 3 jours, moins dur, moins rapide mais idéal pour s’entrainer, la traversée du Vercor de 80 km.

Malgrès une grave chute en montagne en 2013 qui lui vaut 2 mois d’hôpital et 15 jours de rééducation pour se remettre … Il établie ses plans de courses, et en ressort encore plus fort et plus motivé.. Il est reconnaissant de la chance qu’il a de pouvoir encore pratiquer et en être ressorti « indemne ».

Il s’inscrit donc avec 2 de ses amis à la PTL https://utmbmontblanc.com/fr/page/23/23.html Cette épreuve d’ultra endurance pédestre les emmène sur un grand tour du Mont-Blanc (300km et 25000m de D+), parcourant des hautes routes, sans balisage au sol, ce qui nécessite un sens de l’orientation sur et hors sentiers. 130 h de courses pour seulement 12 h de sommeil. Cette épreuve les marquera à jamais tous les 3, ici il n’est pas question de chronomètre de classement, mais de solidarité, d’entraide, quand l’un d’entre eux flanche les autres sont la pour lui remonter le moral, le rebooster… Car oui ceux qui pratiquent ces courses le savent les sentiments sont décuplés, c’est tellement dur, que chaque geste du quotidien qui nous paraît anodin reprend ici toute sa valeur…On mesure l’importance de la vie de manière plus primitive, la santé,  mais aussi de l’amour… comme une purification ultime ou l’on remettrai les compteurs à zéro bien que les kilomètres défilent… (Ça pourrait être une bonne thérapie pour certaines personnes qui ne mesurent parfois pas la chance qu’elles ont dans la vie.)

Chaque course est une histoire de partage pour Abel, et c’est ce qui le mène à créer ce groupe
de trail…

Vivant dans une ville privilégiée au pied de la Ste-Victoire, qui nous fascine tous, il décide de nous montrer les sentiers, de changer notre routine de course à pied parfois ennuyeuse dans les parcs en nous proposant chaque semaine un parcours différent en plein milieu de cette pure nature…

Quel bonheur!! Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’ensemble de mes vidéos dans ma storie à la une sur Instagram …

Pour terminer en beauté son évolution fulgurante en compétition Abel se lance un dernier défi pour le 15 septembre prochain: le Tor des géants: une course individuelle cette fois dans le Val d’Aost: 350 km, 24000 de dénivelé, lа рrеmіèrе cоmрétіtіоn quі аssоcіе lоnguе dіstаncе еt аutоnоmіе du cоurеur, аucunе étаре fоrcéе n’étаnt іmроséе рar l’оrgаnіsаtіоn, lе vаіnquеur sеrа cеluі quі tеrmіnеrа lа cоursе еn gérаnt du mіеux роssіblе sеs rероs еt аrrêts аux роstеs dе rаvіtаіllеmеnt présents tous les 15, 20 km environ.

 

Abel prévoit un plan de course de 110h, 10h de sommeil au total.. le soutien de sa famille et des amis est primordial pour son mental. nombreux seront là pour le soutenir au cours de cet exploit. Sa préparation se fait sur 8 semaines, il commence déjà à faire attention à son alimentation, prend ses compléments alimentaires sérieusement afin d’optimiser sa condition physique. Le repos est de rigueur, surtout les 3 dernières semaines, il se couche tôt pour favoriser un sommeil très réparateur et diminue les entraînements, habituellement de 7 à 15 km 5 fois/semaine, pour recharger son corps en énergie.

Je suis de tout coeur avec lui et je vous invite à suivre cet exploit sur son insta @abeladnet https://www.instagram.com/abeladnet/  où il partage quelques moments forts de ses courses!!!

 

 

 

Vous pourriez également aimer…

Pas de commentaires

    Laisser un commentaire