Les Conseils Pharma de Lea
Les problèmes hormonaux

Le syndrome post pilule

Hello mes Pharmalovers!!

LE SPP ou syndrome post pilule ? Jamais entendu parlé… 

Pourtant sans pouvoir l’identifier, le nommer beaucoup de femmes après l’arrêt de leur contraception hormonale ressentent des troubles pendant quelques temps.. D’après mon sondage en storie vous êtes 57 % des femmes dans ce cas mais également 70 %  à avoir ressenti des effets positifs à l’arrêt de la pilule.

Ce post n’est en aucun cas une propagande anti-pilule, il se veut informatif, réaliste et pourra peut-être vous aider dans une meilleure compréhension de votre corps.

En effet, la prise d’hormones de synthèse va masquer totalement votre propre situation hormonale dans un but de contraception pure et/ou pour traiter certains symptômes liés à un déséquilibre hormonale entrainant des troubles fonctionnels (SPM, dysménorrhée, ménorragies… ) ou organiques (endométriose, fibromes, kystes…).

Vous devez intégrer cependant qu’avec les hormones de synthèse nous ne traitons pas la cause du problème seulement les symptômes.  

Aussi à l’arrêt de la contraception hormonale que ça soit dans le but de concevoir un enfant ou pour changer de méthode de contraception (ou pour toute autres raisons d’ailleurs cela reste votre CHOIX et personne ne doit y porter de jugement)  Il se produit un bouleversement hormonal puisque ce sont à nouveau vos propres hormones qui vont s’exprimer.

Différents troubles peuvent alors se manifester:

Le but de ce post est d’une part de vous informer sur ce syndrome notamment sur les manifestations mais également de vous conseiller si vous choisissez d’arrêter ce type de contraception. (Bien évidemment ces conseils ne sont pas personnalisés et doivent être adaptés à la situation personnelle de chacun.)

Comme je vous l’explique dans le post nos hormones sexuelles sont éliminées par notre foie. Ainsi il est primordial de soutenir son action et de veiller également à un bon équilibre digestif car la dysbiose et la constipation peuvent participe au phénomène de déconjugaison des oestrogènes (risque d’hyperoestrogénie) et aussi à une mauvaise absorption des nutriments essentiels à la métabolisme hormonale.

métabolisme hormonal par le foie

Maintenant voici les conseils qui selon moi sont essentiels pour que l’arrêt de votre pilule se passe le mieux possible. Bien évidemment je vous invite à discuter du changement ou de l’arrêt de votre contraception hormonale avec vitre spécialiste. Ces conseils peuvent venir en complément 🙂

.

Je vous partage également tous les comptes Instagram, auteurs qui traitent ce sujet encore méconnu.

Elles vous donneront pleins d’infos sur le sujet avec des accompagnements personnalisés pour certaines.

.

A très vite

Vous pourriez également aimer…

Pas de commentaires

    Laisser un commentaire